Aujourd'hui ouvert jusqu'à 16h00
Rendez-vous
Chirurgie des mâchoires

Chirurgie des mâchoires

La chirurgie orthognatique est le repositionnement des mâchoires lorsqu’il y a une croissance de celles-ci ne permettant pas une fermeture des dents correcte. Elle permet de corriger des troubles masticatoires, des difficultés de la parole et des défauts esthétiques. Elle est aussi utilisée dans les cas de difformités faciales. Autant la mâchoire du haut que celle du bas, incluant le menton, peuvent être repositionnés dans les trois axes :

  • de l’avant à l’arrière
  • de gauche à droite
  • de haut en bas

Dans la grande majorité des cas, le patient doit avoir un traitement orthodontique (« broche ») d’une durée de 1 an et demi à 2 ans conjointement à la chirurgie.  Avant le début des traitements, vous devez rencontrer le chirurgien et l’orthodontiste afin de discuter des risques, des objectifs et bénéfices de la chirurgie orthognatique. Votre chirurgien pourra aussi prévoir s’il est nécessaire de procéder à l’extraction de vos dents de sagesse environ 9 mois avant la chirurgie orthognatique.

 

La planification chirurgicale se fait avec un examen clinique et radiologique.  Par la suite, une simulation en 3D de la chirurgie est faite, ce qui permet des mouvements extrêmement précis. Des plaques fabriquées sur mesure sont utilisées durant la chirurgie des mâchoires afin d’obtenir les mouvements planifiés. La chirurgie se fait uniquement sous anesthésie générale et nécessite habituellement une hospitalisation de 24h à 48h. De nos jours, il est très rare de devoir « embrocher » ou fixer les dents ensemble durant la période de guérison. Les patients peuvent même parler et manger des liquides dès la fin de l’intervention. Il est primordial de suivre les instructions post-opératoires.

Position pré-opératoire (avant la chirurgie) des mâchoires

Position centrée des mâchoires après la chirurgie

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).