La clinique est présentement fermée
Rendez-vous
Instructions post-opératoires générales

Instructions post-opératoires générales

Saignement

Suite à la chirurgie, il est normal d’avoir un peu de sang sur la  petite compresse mise en place après la chirurgie. Vous devez la laisser en place 1 heure et la changer à chaque heure jusqu’à la fin des saignements.  Cette compresse doit exercer une pression au niveau du site chirurgical. Si vous n’avez plus de compresse, vous pouvez utilisé une poche de thé légèrement humidifiée.  Afin de minimiser les saignements, il ne faut pas cracher, rincer la bouche ou prendre une paille pour les 24 heures suivant la chirurgie.  Pour boire, il faut prendre  un verre.  Il se peut que des ecchymoses (bleus) se forment. Celles-ci vont disparaître dans les 2 semaines suivant la chirurgie. Elles peuvent s’étendre sous les yeux ou dans le cou.

 

Enflure

Suite à votre chirurgie, une enflure légère à modérée du visage s’ensuit. Cette enflure est tout à fait normale. Elle peut s’étendre dans le cou ou sous les yeux. Vous devez appliquer de la glace sur la région de la chirurgie 15 minutes à chaque heure pour 48 heures. À partir du deuxième jour, l’application de compresses chaudes et humides favorise une résolution plus rapide de l’enflure. Nous vous recommandons de dormir la tête légèrement surélevée. L’enflure augmente généralement dans les 24 à 48 heures puis diminue graduellement. Elle résiduelle peut persister jusqu’à 2-4 semaines après la chirurgie dépendant de la procédure.

 

Douleur

Au besoin, votre chirurgien vous aura prescrit des médicaments pour soulager la douleur. Prenez-les tel qu’indiqué sur la posologie. La médication antidouleur ou analgésique peut être utilisée en trois catégories. Le Tylenol (acétaminophène) est un excellent analgésique de base qui n’occasionne pas de nausée. Il est habituellement recommandé de le prendre régulièrement lors de des deux premières journées postopératoires. Les anti-inflammatoires comme le Naprosyn ou l’ibuprofène (Advil ou Motrin) contribuent de réduire la douleur en plus de l’enflure. Ces médicaments ne causent normalement pas de somnolence. Par contre ils peuvent causer des douleurs à l’estomac. Si cela survenait, vous pouvez consulter votre pharmacien car il peut vous proposer une médication vendue sans ordonnance afin de pallier aux douleurs à l’estomac.

Sinon, vous pouvez contacter votre chirurgien directement. Finalement, les antidouleurs narcotiques comme la codéine, l’oxycodone (Supeudol) ou l’hydromorphone (Dilaudid) sont des dérivés de la morphine et sont utilisés pour traiter les douleurs plus importantes. Par contre, ils ont un effet de somnolence et peuvent causer des nausées. Si les symptômes devenaient trop importants, il est recommandé de cesser leur usage. Nous vous recommandons de recontacter votre chirurgien si ces derniers médicaments vous causent trop de symptômes importants et que la douleur persiste. Certains médicaments sont combinés, comme le Tylenol et l’oxycodone (Percocet) ou le Tylenol et la codéine (Emtec).  Parlez à votre pharmacien ou votre chirurgien avant d’ajouter un médicament à ceux déjà prescrits.

 

Engourdissement

Des engourdissements peuvent survenir selon la chirurgie que vous avez eue.  Par contre, ceux-ci devraient être résolus après 24 heures pour la majorité des procédures. Vous devez appeler votre chirurgien si les engourdissements persistent.

 

Diète

Suite à votre chirurgie, vous devez manger les aliments mous pour environ 2 à 3 jours. Graduellement, introduisez des aliments de plus grande consistance. Il est important de bien s’hydrater après la chirurgie et de prendre des aliments riches en protéines. Voici des exemples de guide alimentaire pour les chirurgies dentaires (mettre lien pour chirurgie dentaire et chirurgie prothèse fixe sur implants).

 

Antibiotique et infection

Un antibiotique peut vous avoir été prescrit pour traiter ou prévenir une infection. Si c’est le cas, prenez-le tel qu’indiqué sur le contenant. Il faut poursuivre la médication et la prendre au complet même si vous n’avez pas d’enflure ou de douleur. Les infections sont relativement rares et surviennent en moyenne trois à cinq jours après la chirurgie. Voici les symptômes pouvant signifier une infection : fièvre, frissons, une enflure ferme et douloureuse de la joue, une difficulté à ouvrir la bouche, un mauvais goût dans la bouche, la présence d’un écoulement de pus blanc jaune ou la difficulté à avaler.

 

Tabagisme

Il est fortement recommandé de ne pas fumer dans les 2 semaines suivant la chirurgie. Ceci pourrait causer des complications. C’est le temps idéal pour cesser la cigarette!

 

Alvéolite

L’alvéolite est l’absence de caillot de sang dans le site d’une extraction causant beaucoup de douleur mais sans infection. Elle survient 2 à 7 jours suivant la chirurgie. Souvent, la médication est inefficace pour soulager la douleur. Votre chirurgien peut mettre un pansement résorbable afin de la diminuer grandement.

 

Activité physique

Nous recommandons de ne pas faire d’activité physique dans les première 48 heures suivant la chirurgie afin de ne pas provoquer d’hémorragie.

 

Sédation

Si vous avez eu une sédation, vous devez avoir un adulte étant présent avec vous jusqu’au lendemain de la chirurgie. Vous ne pouvez pas conduire ou faire toute tâche demandant de l’attention aussi jusqu’au lendemain de la chirurg

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).